Crise de la Vingtaine

Publié le par Eowann

Figurez-vous qu'en parcourant Internet, je me suis rendu compte que je n'était pas le seul à redouter le passage fatidique de la vingtaine. Je me suis donc autorisé à rapporter ici quelques commentaires très intéressant, et qui vont exactement dans le sens de ce que j'ai toujours dit à propos de cette nouvelle décennie: elle foire un max ...

Kane: "Un changement insidieux se produit avec le passage de 19 a 20 ans. Dans l'inconsciente joie du moment , on ne se rend pas compte de l'ignominie sous jacente a cet évènement ô combien hélas fatidique , mais très vite , on se rend compte que 20 ans, ce n'est pas «l'indépendance» (sic), «la liberté» (resic) et «la vie qui s'offre a vous» (personnellement, j'enverrais se coucher sans dessert le morveux qui m'assénerait de telles idioties juvéniles).  [...] Je pense avoir ainsi désigné ce que je nomme la crise de la vingtaine. Alors que les années s'accélèrent a une vitesse au delà de démentiellement paniquante, je vois autour de moi des amis faire des projets dont j'espérais bien qu'il ne serait nullement question avant disons 20 ans, je vois le nombre de filles délurées chuter aussi rapidement que ne monte celui de filles sérieuses (un lien de cause a effet? Je n'ose le croire), et je sais aujourd'hui que contrairement a il y a encore 2 ans , je n'ai plus un droit a l'erreur dont j'ai hélas et il est vrai plus que méchamment abusé".

Bremby: "Mes vingts ans approchent! Quand on en a 16, un gars de 20 ans ça en impose. Mes 16 ans, je m'en souviens, et il me semble que c'est pas si vieux, et pourtant déjà quatre ans. Et par rapport à ça, on voit les anciens qui disent "20 ans, le plus bel age ect ..." J'ai tellement bien fait ma jeunesse que je vois mal comment le futur pourrait être mieux. Entre 16 et 19 ans quel pied la vie! Avez-vous ressentis cette crise vous aussi à l'approche de vos 20 ans ? C'est comment après ?".
Réponse de Renault: "Tu prends un sérieux coup de vieux". Chechu rajoute: "Après, c'est fini. Tu t'approches de la fin".

Bremby: "C'est ma premiere année d'étudiant et c'est vrai que ça fait drôle de voir touts ses potes soit partir ailleurs soit aller travailler ... Finies les semaines de vacances ou on partait en excursion dans les bois en camping sauvage. Finies les gaindailles d'une semaine. Fini plein de choses".

Téquitoi: "Je pense qu'à 20 ans, on passe un cap important. C'est a cet âge là qu'on commence vraiment à construire notre vie adulte. Avant on ne fait que les fondations, on coule la chape de béton, on positionne les tuyaux d'évacuation des eaux, les différents raccords électriques, etc... Mais à vingt ans, c'est là qu'on monte les murs! La crise de la vingtaine est, pour moi, une période de doute! Je me demande si tel mur doit être un mur porteur ou une simple cloison, dois-je trouer ce mur pour faire une fenêtre vu que de toute façon il va tenir ou est-ce que je dois ne pas le toucher car il est déjà assez fragile ? Le doute, le moment de faire des choix importants, la période pivot, la charnière principale de la vie".

Et bien ça promet ... Vive les 20 ans. Horrible épidemie cette crise visiblement ... Je jure que si je fête bien mes 20 années de règne sur cette pauvre Terre l'année prochaine, il n'y aura que 19 bougies sur ce put**** de framboisier que me préparera mon cousin!
Je n'ai même plus le goût de faire quoi que ce soit aujourd'hui. Si la moitié de ceux qui arrivent sur leurs 20 ans dépriment, c'est alarmant! Je ne peux que les suivre. Mais pourquoi diantre ça m'arrive si tôt alors qu'il me reste encore jusqu'au 27 mai 2009 (Mon Dieu, déjà 2009), pour les atteindre?

Quand je pense que Béatrice n'attend que de les avoir! Elle doit être folle! On va fêter notre anniversaire ensemble, et ça risque d'être rocambolesque, entre elle qui sera toute heureuse, et moi qui sombrerai dans les verres de tequila qui traîneront par-ci par-là sur mon passage.

Publié dans Intimité Publique

Commenter cet article