De l'Age du Bronze à l'Age du Fer

I. La fin de l'Age du Bronze.

L'étain et l'ambre sont parmi les matériaux les plus importants de la fin de l'Age du Bronze. Le commerce de l'étain est d'ailleurs assez fort, le métal provenant de quelques rares mines d'Europe.
Mais l'économie reste néanmois basée sur le troc. Seuls quelques rares objets (de petites haches de plomb sans utilité en tant que hache) semblent toutefois avoir servi de système monétaire, probablement lorsqu'un individu X n'avait rien à offrir à un individu Y en échange d'un bien ou d'un service.
La société est en grande partie égalitaire. Mais apparaissent des systèmes hiérarchiques et des chefs à la tête de tribus. Certaines personnes assez riches se font fabriquer des armes, armures, objets ayant un rôle autoritaire (tout le monde ne peut pas se payer une armure de bronze par exemple. Donc celui qui en possède une se démarque de la masse). Le cheval est aussi une marque de richesse et un emblême de pouvoir: acheter puis entretenir un cheval n'est pas à la portée de tous. Cela entraîne aussi le développement des chars (et par la même occasion l'apparition de la roue à rayons, bien plus légère que la roue pleine). Les chevaux et les chars accordent ainsi à leurs propriétaires un déplacement rapide à travers les régions, ce qui réaffirme un pouvoir autoritaire.
Plusieurs familles montent de cette manière en hiérarchie, favorisées par leurs richesses. Mais le savoir et la connaissance sont aussi deux gages de réussite sociale. Sous César, ces personnes cultivées sont assimilées aux druides que nous connaissant aujourd'hui.

A la fin de l'Age du Bronze, les sépultures changent peu à peu. Un nouveau rituel apparaît: la crémation. Si subsistent quelques cas rares d'inhumation entière, l'incinération se fait de plus en plus courante. Le corps est brûlé sur plusieurs jours (généralement un à deux jours, suivant la météo par exemple). Les restes sont ensuite placés dans des urnes synéraires en céramique, qui sont elles-mêmes mises sous terre. S'ensuit dans beaucoup de cas, comme il se fait couramment de nos jours lors des enterrements, un banquet d'honneur (parfois un sacrifice animal). Les éléments de vaisselle alors utilisés pour le repas sont ajoutés dans la fosse.