Il était une fois la science

Publié le par Eowann

Ca se passe depuis près de deux cent ans.

La vie n'aurait jamais du parvenir jusqu'à aujourd'hui, et encore moins dans l'état actuel des choses. Personne n'a pu prédire tout ce qui allait arriver, et moi-même, du haut de mes deux ans d'université, je n'ai pas la prétention d'user de clairvoyance.

L'Homme a souhaité avancer sans se soucier du reste, aller de l'avant se même se soucier de sa propre existence. Toujours faire avancer le progrès. Son credo aurait ainsi pu être celui de la science ou de la technologie.
Beaucoup connaissent l'explosion de la Toungouska, mais personne, et je dis bien personne, ne peut affirmer avec certitude ce qui s'est passé là-bas.
Toujours est-il que selon moi, c'est bien un exemple frappant de ce que l'Homme est capable de faire. Si on admet l'hypothèse, tout à fait plausible, que cette catastrophe soit d'origine humaine, on peut alors se poser de grandes questions et ouvrir les yeux. Nous sommes un danger, non seulement pour nous-même, mais aussi pour la planète qui nous a accueilli.

Recemment a été mis en route le fameux accélérateur de particules sujet à tant de débats. Inutile de préciser mon opinion à son propos. Mais où va la science lorsqu'une infime partie de l'humanité, et excusez-moi pour l'expression, mais une bande d'uluberlus scientifiques qui ne rêvent à rien d'autres qu'à des composantes mathématiques, se donne le droit, que dis-je, se donne le devoir de mettre autant d'argent dans un projet si risqué? Car c'est risqué. Personne ne me fera croire le contraire, et non plus aux peut-être et surement cinq milliards d'êtres humains qui sont contre. Car ce qui m'étonnera toujours, c'est le tact dont font preuve une poignée de gens, qu'ils soient politiques, scientifiques, sectaires, religieux, pour embobiner tout le monde.

Investir 3,76 milliards d'euros dans ce projet relève de la folie pure. Dieu sait que je ne suis pas contre la science sur tous les points. Je n'ai jamais été contre l'exploration spatiale par exemple, bien que ça coute à Monsieur Tout-le-Monde beaucoup de sous. Mais autant d'argent, c'est une inconscience. Pour parler comme les vieux, mais pour parler bien, beaucoup de personnes ne réclame ne serait-ce qu'un millionnième de cette somme pour vivre. Mais on les oublie.

Je trouve donc que cet argent est dilapidé, même si selon certain, c'est pour le bien futur de l'humanité. Mais allez expliquer à ce pauvre indonésien qu'on ne peut pas lui donner un toit parce que l'argent est utilisé pour construire une machine dont il n'a pas la moindre idée du fonctionnement, qui plus est sera utile, et rentable que dans des décennies. Allez donc voir cette mère avec ses trois gosses qui est obligé de se prostituer - sans rigoler - pour leur donner à manger chaque jour!

J'en aurais pour des années à relater tous les incidents qui sont arrivés à cause de la science, ou toutes les maladies ou problèmes environnementaux qu'elle a engendré (bien sûr, je ne critique pas tout, la médecine, par exemple).
Ca me fait doucement rire quand on dit que des problèmes comme celui de la PG&E d'Hinkley sont isolés, surtout lorsqu'ils impliquent une compagnie entière. Ou c'est aussi à mourrir de rire lorsqu'on propose des remèdes pour ralentir une maladie fabriqués à partir des cellules, gènes ou je ne sais quoi de cette même maladie. Pourquoi avoir eu l'idée avec le film Je suis une Légende d'un vaccin contre le cancer issu du virus de la rougeole (à vérifier) qui finirait finallement par tuer tout le monde, contre toute attente? Je pense justement que pas mal de scientifiques cherchent à vaincre certaines maladies graves par cette méthode, mais elle est encore loin l'ère où nous maîtriserons toutes les formes du mal ou de la nature; elle est même innacessible!

La barrière est très mince entre la science qui apportera le bien à tous dans le futur avec respect et la science qui nous conduira à notre perte!

Et comme je l'ai déjà fait pour un tout autre sujet avec une toute autre personne, je suis prêt à parier une bonne bouteille de champagne que toute cette science, dans sa course effrenée, va nous planter dans le décor. Sans rire, c'est quasi certain, je suis pessismiste, je sais, mais je le crois très sincèremment.
La nature se rebellait déjà et reprenait ses droits dès la révolution industrielle, alors je ne vois pas comment aujourd'hui on oserait de nouveau prétendre notre supériorité par rapport à quelque chose de beaucoup plus vieux, impressionnant et puissant que les pauvres âmes que nous sommes.

Je citerais une petite vieille intérrogée un jour de marché par des journalistes à propos du bio et des nourritures produites à la chaîne: "mais pourquoi croyez-vous donc qu'il y tant de cancer de nos jours?". Et puis elle s'en repart. Mais elle à tout à fait raison! Certes, déjà au Moyen-Age il y en avait qui devaient mourrir du cancer ou d'un truc similaire, mais c'était bien loin d'être aussi courant qu'aujourd'hui. Si les conditions d'hygiène se sont bien sûr améliorées, on peut choper plein d'autres merdes autour, et on ne va pas me dire que cela est naturel.

Sur ce, ça commence à être long, donc je vais stopper mes plaintes contre la société actuelle.

Publié dans Tonnerre de Zeus

Commenter cet article

Celestine 01/01/2009 22:55

"mais pourquoi croyez-vous donc qu'il y tant de cancer de nos jours?"Certes, mais dans le temps on vivait très rarement après 60ans, et les maladies qui faisaient des ravages on été en grandes parties en occident éradiqués par la science (tuberculose, syphilis....)Je croit que les cancers sont effectivement favorisées par notre mode de vie qui nous expose aux ondes electromagnétques, aux pesticides....Des recherches ont clairement identifiés ceci comme étant des facteurs pathogènes. Quelles soient passées sous silence et pas développé malgré toute l'importance que ça a montre malheusement que les intérêts économiques de grands groupes industriels passe encore devant la santé, comme dans le cas des OGM, du pesticide dont j'ai perdu le nom toujours autorisé alors quil décime les abeilles et bien d'autres exemples. Quand on ne sait pas les effets à long terme comme c'est souvent le cas, l'état ne devrait prendre aucun risque et interdire leurs diffusions. Il ne faut pas âtre contre le progrès mais être très prudent car manipuler la nature n'est pas sans risque pour nous.

Celestine 01/01/2009 22:40

Aute précision (je réagi à mesure que je lis ton article): "Ou c'est aussi à mourrir de rire lorsqu'on propose des remèdes pour ralentir une maladie fabriqués à partir des cellules, gènes ou je ne sais quoi de cette même maladie"C'est ainsi que sont fabriqué tous les vaccins, ce qui à permis de sauvés des millions de vies.Je te propose de te renseigné sur le pour et le contre de chaques choses dont l'utilité te serait douteuse, et de ne point privilégié un côté avant d'être suffisement informé.

Eowann 02/01/2009 16:57


Mais me ferais-tu un procès? Ce n'est qu'un article, pas une thèse publiée dans un grand journal!!


Celestine 01/01/2009 22:36

Petites explications simple:Les milliards dépensées pour la recherche dans les sciences des particules ont conduits à des découvertes pouvant définitivement changer notre vision du monde. C'est tu seulement que des découvertes récentes ont montrés que de l'information quantique allait plus vite que la lumière? Quel intérêts me dirat tu? Il s'avère que la limite que nous impose les théories d'Einstein pour la vitesse exclu tout voyage interstellaire. Des exoplanètes sont découvertes presques tous les jours et avec le développement de nouvelles techniques d'imagerie on pourra à court terme détecté la précense ou non de vie sur certaines d'entre elles. Et la que faire? Car crois tu vraiment que nous sommes seuls dans ce grand univers? On aurait aucun moyen de les rencontrer. Ce que je te dit te semble complétement fictif mais si il y a 200ans tu aurais dit à un homme qu'on marcherait sur la Lune, quand aurait-il pensé?Ceci n'est qu'un exemple. Pour ta culture personnelle, le but principale de cet accélérateur est de prouver l'existence du boson de Higgs, qui permettrait d'expliquer la masse manquante de l'univers, choses très importants car elle permettrait d'expliciter plus précisement la généalogie de l'univers, pourrait nous conduire à la découverte d'une nouvelle dimension et expliquer encore nombres de choses inconnues pour le moment.Parlons argent à présent. Connaît tu l'argent dépensé dans l'achat d'oeuvres d'art? Des tableaux à plusieurs millions d'euros, des statues... Si tu additionnait le tout sur l'espace d'un an, on dépaserait surement le prix de l'accélérateur de particules. Bien sûr c'est beaucoup moins impressionnant quand c'est divisé en plusieurs somme. Le musée des confluences de Lyon coûte 380 million d'euros pour abritter entre autre de l'art. Et imagine tout les autres musées qui sont construits. Ceci n'est pas une critique de l'art, c'était pour prendre un exemple qui te touche de près. Ou encore si l'église vendait tous ses biens dans le monde elle qui prône la charité, combien de vie pourrait ton sauvée?Pour conclure, sait tu qu'en vendant ne serait-ce ta télé, tu pourrait permettre à un famille dans un pays du tiers monde de manger à sa faim pendant 1mois. Entre les émissions de télé et la vie d'un homme et dune femme avec leurs enfants tu choisi quoi? Avant de critiquer, que fait tu pour les démunis? Autant que moi. Seul ceux qui ont beaucoup donner d'eux même sont en droit de tenir ces propos. Les scientifiques utilise l'argent dans le but de faire progresser les connaissance de l'humanité. On achète des couverts chers, de la déco dans un but purement individualiste.Mais ça, ça ne choque personne.

Eowann 02/01/2009 16:55



Tu me réexpliqueras le passage sur la science, encore un peu dur à comprendre...
T'ai-je déjà dis que je ne croyais pas à une autre vie? Je suis tout le contraire, tu sais même que je suis certain que nous sommes déjà en contact...
Concernant les musées, sauf ceux qui sont publics, il s'agit d'investissements privés, donc rien à voir!!